Des extrémistes troublent la campagne

Communiqué de presse

 

Réaction des candidats FN-RBM face aux menaces

 

  Alors que le premier tour élections départementales aura lieu dans moins d'une semaine, le Front National, qui est le seul parti politique à être présent sur l'ensemble des cantons, apparaît comme la seule force politique d'opposition et de renouvellement réaliste.

       Nous sommes sur le terrain, sur les marchés et à l'écoute des Lotois, depuis plus de 6 mois, tandis que nos adversaires politiques commencent tout juste à se réveiller, à quelques jours des élections. Alors que nous menons une campagne irréprochable, certains individus extrémistes croient bon de venir troubler le déroulement de la campagne en dégradant systématiquement nos affiches et en s'attaquant à nos candidats (appels menaçants, agressions, intimidations, violences corporelles, tags sur les voitures et les maisons). Nous dénonçons fermement ces actes odieux. 

 

      Nous sommes très surpris de voir que les autres responsables politiques (PS-PRG, UMP-UDI, FdG-EELV) ne condamnent pas ces atteintes au processus démocratique et n'appellent pas au calme. Cette indifférence en dit long sur leur respect des valeurs républicaines. Nos candidats sont fiers de porter les couleurs de la France et du Front National. Ce qui ne semble pas être le cas des candidats PS-PRG qui cachent leurs étiquettes derrière la dénomination "Société Civile". C'est une flagrante manœuvre politicienne, destinée à tromper les électeurs. Mais ils ne seront pas dupes et sanctionneront cette majorité départementale qui a honte d'elle-même. En ce qui concerne les actes délictueux, des plaintes ont été déposées et nous espérons que la dernière semaine de campagne sera tout aussi exemplaire que nous le sommes.

Bruno Lervoire

pour les candidats FN-RBM du Lot

Écrire commentaire

Commentaires : 0