Lettre ouverte contre la fermeture des écoles rurales


Lettre ouverte aux élus du Lot



Mesdames, Messieurs,


Alors que vient de se clore la campagne des élections départementales, les Lotois apprennent avec stupéfaction que le projet de fermetures d’école rurales va se concrétiser très rapidement.

Malgré la signature d’un protocole d’accord en urgence par les élus du Lot juste avant les élections, sans concertation avec le Collectif Citoyen de Sauvegarde des Ecoles de Village du Lot, qui avait visiblement pour seul objectif d‘éviter une bérésina électorale, l‘Education Nationale entend poursuivre ce projet technocratique stupide, onéreux et destructeur, sans tenir aucun compte des protestations de la population, ni des conséquences sur les communes concernées.


L’Ecole est un des derniers lieux dans lesquels le lien social subsiste encore dans les communes rurales. Ces communes ont pour beaucoup fait des investissements onéreux pour maintenir leurs écoles. En acceptant ces fermetures, on réduit à néant ces investissements et on entérine de facto la mort de la campagne déjà fortement affectée par la désertification et le manque d’emploi. Or, il n’est pas certain que même sur le plan économique ces fermetures aient un sens. En effet, le regroupement scolaire proposé aura pour conséquence d’augmenter le besoin en transport scolaire, qui risque de dépendre du Conseil Régional et échapper au Département. A t-on vérifié si les économies envisagées ne vont pas transférer un coût d’une administration vers une autre et faire exploser le coût du transport scolaire à la charge de la collectivité ? Nous doutons que ces aspects aient été étudiés par l’Education Nationale.


Sans action rapide de votre part pour empêcher la mise en place des décisions qui viennent d’être annoncées par l’Education Nationale, la vie de très nombreuses communes et de très nombreuses familles vivant en milieu rural sera bouleversée de façon irréversible.


Le Front National, devenu la principale force d’opposition dans le département, entend combattre vigoureusement ces mesures scandaleuses. Nous vous demandons donc de bien vouloir utiliser les pouvoirs dont vous disposez pour faire stopper immédiatement la mise en place de ces projets iniques. Nous appelons aussi tous les partis politiques du Lot à soutenir avec nous le Collectif Citoyen de Sauvegarde des Ecoles de Village du Lot.


Emmanuel Crenne

Secrétaire de la Circonscription de Cahors

Front National

Écrire commentaire

Commentaires : 0