Et c'est reparti ...

 

Communiqué de presse de Bruno Lervoire

 

Et c'est reparti ...

 

Des promesses, encore des promesses. Moins de 15 jours après les élections départementales qui ont conduit au renforcement de la mainmise radicale-socialiste sur le Lot, les Lotois assistent au spectacle de l'éternel amateurisme de leurs élus.

Après avoir fait campagne sur la solidarité et le renouveau, la gauche lotoise, minée par les querelles d'égos et les magouilles politiciennes, s’entre-déchire dès le lendemain du scrutin. Pour la solidarité ce seront deux groupes distincts à l'assemblée. Pour le renouveau ce sera Serge Rigal à la tête du Département. Un beau début de mandature ...


Après avoir promis de défendre la ruralité, les sociaux-traîtres au pouvoir ne daignent même pas venir à la rencontre des Maires, des instituteurs et des parents d'élèves qui se mobilisent contre la fermeture de leurs écoles. Où est donc passée Madame Lagarde qui se sentait tellement concernée avant les élections ? Pas davantage de soutien pour les agriculteurs qui manifestent contre l'insensée "Directive Nitrates" imposée par l'Union Européenne. Trop occupés à se battre entre eux pour leurs places et leurs avantages, les socialistes ont vite fait d'oublier leurs promesses. Sans doute prennent-ils exemple sur leur chef, François Hollande. Nous verrons bien l'accueil que lui réserveront les Lotois, mardi, lors de ses visites à Cahors et Figeac.


Face à ces tromperies, le Front National, Premier Parti du Lot grâce au suffrage d'un électeur sur cinq (20,42%), reste au contact des Lotois et se positionne comme seul opposant sérieux. Malgré un mode de scrutin inique qui prive plus de 15 000 Lotois d'une représentation au Conseil Départemental, le Front National du Lot continuera de se battre à leurs côtés et leur donne rendez-vous dans 8 mois pour les élections régionales.


Bruno Lervoire

pour le Front National – Rassemblement Bleu Marine du Lot

Écrire commentaire

Commentaires : 0