Le Collectif Nouvelle Ecologie contre le TAFTA

Compte-rendu de Virginie Castagnol

sur la réunion du 18 mai 2015

 

La seconde réunion programmatique du Collectif Nouvelle Ecologie (CNE) du 18/05/2015 s’est ouverte exceptionnellement à 11h45 dans les locaux de la commission européenne, face à l’Assemblée Nationale, par une conférence de presse relatif au TAFTA (traité transaltlantique).

C’est Philippe Murer, Président du CNE et député européen, siégeant à la commission internationale de l’UE qui a ouvert cette conférence. Le but étant d’alerter les citoyens des nombreuses conséquences néfastes de la signature d’un tel traité.


Cette conférence a été l’occasion de marquer médiatiquement l’ouverture de notre campagne contre le TAFTA conjointement avec le FNJ. Les jeunes Frontistes représentés par leur Président Gaétan se sont montrés très motivés par cet engagement primordial, leur avenir s’annonçant des plus sombres si un tel traité arrivait à être signé et ceci avant la fin de l’année 2015 comme en a appelé de ses vœux François Hollande. Ils ont pour l’occasion dévoilé un visuel que vous pouvez retrouver sur leur site.


Notre Présidente Marine Le Pen est intervenue pour dénoncer les désastreuses conséquences du TAFTA sur notre économie, nos emplois, notre agriculture, nos services publics et notre justice . Elle a insisté sur les modifications irréversibles de notre mode de vie et de notre système démocratique. Ce serait l’abandon pur et simple des valeurs humaines fondatrices de notre Nation dans le seul intérêt du consumérisme américain et le profit de quelques multinationales.


Cette campagne se terminera par un colloque à Paris de notre Présidente au mois de juin 2015, date restant à préciser.


Il a été précisé au cours des interventions qu’une pétition européenne avait circulé totalisant 1,7 million de signatures réparties comme suit :

- 1 million pour l’Allemagne

- de 70 000 à 100 000 pour la France


Ceci démontre une fois de plus que nous avons été privé du débat de fonds contrairement aux Allemands. Il est urgent de se saisir de ce dossier que l’ UE voulait secret et de marquer notre refus catégorique à sa signature. N’hésitez pas pour ce faire à me communiquer toute idée, proposition d’action ou de communication à ce propos.


En conclusion, je reprendrais les propos de Marine en réponse à une journaliste, la priorité dans l’opposition à ce traité est que toutes les voix qui s’élèvent contre ce traité doivent être portées et soutenues et que ce soit le Front National, le CNE ou le FNJ , nul ne s’inscrit dans une lutte partisane eu égard à l’importance de la bataille qui s’engage et des forces patriotiques colossales nécessaires.

     

En raison de l’affluence de la presse, je n’ai pu photographier l’événement. Mais Gauthier a promis de m’en faire parvenir prochainement.


Il m’a paru important de vous faire partager cet événement en regard de l’impact négatif qu’il fait planer sur nos têtes et celles de nos enfants.


Je vous ferais très bientôt un compte-rendu  de la réunion en elle même. Lors de la réunion du 30/05/2015, j’aimerais que les personnes intéressées par l’adhésion au CNE se manifeste et ainsi pouvoir programmer une rencontre particulière pour que je puisse vous informer plus amplement et devenir une antenne active et force de proposition pour notre Présidente.

Virginie Castagnol,

pour l'antenne lotoise du Collectif Nouvelle écologie


Écrire commentaire

Commentaires : 0