Réponse aux attaques de Monique Martignac

Monique Martignac
Monique Martignac
RPS UMPS

Communiqué de presse du FN RBM LOT


Réponse aux déclarations de Mme Martignac sur le Front National du Lot


 

Dans un entretien paru dans La Vie Quercynoise du 11 juin, Mme Martignac, secrétaire départementale de l'ex-UMP (Les Républicains), s'attaque au Front National du Lot. Selon elle, les résultats obtenus par notre formation lors des dernières élections départementales (20,42%) ne suffiraient pas à mesurer notre influence. L'absence de candidatures UMP aurait été un facteur de surestimation de notre position de première force d'opposition dans le Lot. Nous rappelons donc à Mme Martignac que, lors du précédent scrutin (élections européennes de 2014), le FN était déjà en tête dans le Lot avec 18,82% des voix, devant le PS (18,24%) et devant l'UMP (18,23%) ! Face aux trahisons du PS et aux échecs successifs d'une droite lotoise complètement désorganisée, le Front National du Lot affirme sa position de premier parti du Lot et de première force d'opposition à la domination radicale-socialiste sur le département.

Pour rappel :

FN RBM LOT 46 résultats départementales 2015
Résultats Départementales 2015
FN RBM LOT 46 européennes 2014
Résultats Européennes 2014

Mme Martignac s'attaque également à nos candidats aux départementales en les qualifiant de "prête-noms (...) que personne ne connaissait". D'abord il faut souligner que nous étions le seul parti politique à présenter des candidats dans l'ensemble des 17 cantons du département. La critique de Mme Martignac est aisée, mais son bilan est bien ridicule avec seulement 3 cantons pourvus en candidats UMP et des élus sortants qui n'ont même pas eu le courage politique ni la décence de se présenter. Nous rappelons également à Mme Martignac que dans deux cas sur trois (Cahors-2 et Cahors-3), les candidats UMP ont été largement battus par nos candidats FN ! Ensuite, et c'est bien là la différence fondamentale entre le FN et l'UMP, nous avons fait le choix de présenter des candidats nouveaux avec notamment 8 jeunes de moins de 35 ans (dont 4 de moins de 25 ans). Des candidats peu connus, certes, mais bien plus aptes à renouveler le paysage politique lotois que les candidats sexagénaires de l'UMP qui squattent toutes les élections locales depuis plusieurs décennies.


En mars dernier, plus de 15 000 Lotois ont fait confiance au Front National. Il ne s'agit ni d'un vote uniquement protestataire, ni d'un vote par défaut. Que Mme Martignac et ses collègues en prennent bonne note, le Front National du Lot est la seule force d'opposition crédible.  

Emmanuel Crenne,

Chargé de mission départemental

Bruno Lervoire,

Responsable de la communication



Monique Martignac La vie quercynoise

Écrire commentaire

Commentaires : 0