Ras-le-bol de la Police : soutien du FN RBM LOT

Depuis déjà plusieurs mois, le Front National du Lot demande aux autorités de renforcer les effectifs de police à Cahors et dans le Lot. A maintes reprises, nous avons alerté Monsieur Vayssouze sur la nécessité de faire face à la hausse des crimes et délits ainsi qu'à l'alourdissement des charges administratives. Rien n'a été fait.


Résultat : dimanche dernier, un policier a été agressé physiquement dans le centre-ville de Cahors. Aussitôt, le syndicat Alliance Police Nationale a exprimé son ras-le-bol. En sous-effectif, les gardiens de la paix lotois sont découragés. Comme nous le confiait récemment un officier de police, la situation est critique : de plus en plus d'affaires à régler avec de moins en moins de fonctionnaires, cela devient ingérable. Le Front National se sent bien évidemment solidaire et tient à saluer les forces de police qui font de leur mieux pour assurer la sécurité de leurs concitoyens, pendant que les autorités font semblant de ne rien voir.


De plus, comme le souligne ce syndicat, la Réforme Pénale de Madame Taubira a renforcé le sentiment d'impunité des délinquants. Trop souvent relâchés par la Justice après avoir été arrêtés par la Police, ils n'ont plus de raison d'avoir peur des conséquences de leurs méfaits, puisqu'ils ne sont plus sanctionnés. Le Front National du Lot se prononce donc également pour plus de sévérité lors de l'attribution des peines, notamment avec les récidivistes.


Bruno Lervoire,

Responsable de la communication

Bruno Lervoire



Écrire commentaire

Commentaires : 0