Crise de l'élevage, les propositions d'Emmanuel Crenne et du FN46

Il y a un mois, les agriculteurs lotois lançaient un cri d'alarme pour dénoncer la précarisation accrue de leurs conditions de travail et la baisse dangereuse des prix du marché. Le FN RBM LOT s'en faisait l'écho en avançant, dans un communiqué, ses propositions pour venir en aide à ceux qui nous nourrissent.


Malheureusement, comme dans bon nombre de domaines, rien n'a été fait pour prévenir la catastrophe. Il a donc fallu que les éleveurs de Bretagne et de Normandie se mobilisent, des jours durant, pour que le gouvernement adopte enfin un plan d'urgence. Après 3 ans d'inaction, les socialistes au pouvoir parviennent tout juste à prendre, dans la précipitation, une vingtaine de mesures toutes plus insuffisantes les unes que les autres.


Face à la détresse de nombreux éleveurs lotois, qui déplorent le déclin constant des exploitations du département, nous nous devons de trouver des solutions efficaces et durables. Ces solutions existent ! Elles font partie du programme du Front National depuis de longues années :


- Fin de la concurrence déloyale par la remise en cause du principe de libre-échange de l'Union Européenne et par la suppression de la directive détachement.


- Nationalisation de la PAC (Politique Agricole Commune) vers la PAF (Politique Agricole Française) pour récupérer 8 milliards d'euros par an et ainsi davantage soutenir les agriculteurs avec des aides plus justes et mieux ciblées.


- Augmentation des contrôles sur les ententes et les abus de position dominante de la grande distribution et autres abattoirs.


- Mise en place d'un vrai patriotisme alimentaire inspiré du "Mangeons Français", avec obligation pour les cantines scolaires et autres restaurants publics d'acheter local ou français.


- Arrêt immédiat des négociations sur le Traité Transatlantique, synonyme d'invasion de la viande américaine et des dangers sanitaires et économiques qui vont avec.


- Levée de l'embargo russe qui prive nos agriculteurs d'un milliard d'euros par an.


La remise en forme de l'agriculture française passe également par la baisse des charges administratives, la simplification des normes et la facilitation de l'accès au crédit. Le FN RBM LOT tient à réaffirmer son soutien aux éleveurs lotois, et plus largement aux agriculteurs de France, qui demandent simplement à pouvoir vivre décemment des fruits de leur travail.


Emmanuel Crenne,

Chargé de mission départemental


 Bruno Lervoire,

Responsable de la communication

Bruno Lervoire



Écrire commentaire

Commentaires : 0