Emmanuel Crenne va en justice contre Aurélien Pradié

emmanuel crenne front national patrice charles pradié aurélien justice affaire

Je vous informe avoir engagé une procédure à l’encontre d’Aurélien Pradié par l’intermédiaire de mon avocat, Maître Patrice Charles, pour diffamation, injure publique et détournement de suffrage par bruits calomnieux. Ces faits peuvent être punis jusqu’à un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende. Cette action en justice fait suite à un tract ignoble à mon encontre produit par le candidat tête de liste du parti «Les Républicains» au cours de la campagne des élections régionales. Cette affaire sera traitée le 14 Avril 2015 à 8h30 par le Tribunal Correctionnel de Cahors.

 

Par ailleurs la presse lotoise s’est récemment fait l’écho de l'ouverture d'une enquête sur les finances de l’UMP. Pour rappel, ainsi que l’avait rapporté la presse lotoise, Madame Martignac, ex-Secrétaire Départementale du parti «Les Républicains» avait affirmé par écrit qu’elle aurait, avec son Trésorier, «couvert pas mal des dettes» d’Aurélien Pradié par le passé, «sans l’avis du bureau» du parti Les Républicains  qui le lui aurait ensuite «reproché». Aucune explication n’a été fournie jusqu’à présent par l’intéressé, qui s’est contenté de vagues menaces à notre encontre suite à nos questions posées publiquement.

 

Compte tenu des faits présumés et de l’absence de réponse de l’intéressé, il n’est pas étonnant que la justice se soit saisie de cette affaire. J’ai été entendu récemment dans le cadre de l’enquête et j’ai fourni des informations plus détaillées aux autorités la concernant. Nous serons donc particulièrement vigilants à ce que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

 

Dans une démocratie, l’opacité financière, la diffamation, l’injure, les coups bas ne peuvent être acceptés. Je continuerai à jouer mon rôle d’élu républicain en mettant en cause les actes qui contredisent les règles de probité et d’éthique dans la vie publique. Nous lutterons sans relâche contre les agissements de tous ceux qui useront de manœuvres comminatoires ou diffamatoires à notre encontre.

 

Emmanuel Crenne,

Conseiller Régional FN RBM




Dans la presse :

depeche pradie crenne justice diffamation
emmanuel crenne aurelien pradie guerre ouverte

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Annabell Friley (dimanche, 22 janvier 2017 00:22)


    I think the admin of this site is actually working hard for his web page, because here every material is quality based information.

  • #2

    Kisha Schwein (dimanche, 22 janvier 2017 05:15)


    Why people still use to read news papers when in this technological globe everything is existing on web?

  • #3

    Lesli Cowgill (dimanche, 22 janvier 2017 08:56)


    Good article! We will be linking to this particularly great article on our website. Keep up the good writing.

  • #4

    August Duke (dimanche, 22 janvier 2017 21:15)


    What's up, this weekend is good for me, for the reason that this time i am reading this wonderful informative piece of writing here at my home.