Conseil Départemental : une affaire de famille ?

emmanuel crenne front national genevieve lagarde conseil départemental lot

Nous venons d’apprendre de sources internes au Conseil Départemental que Monsieur Abel Rachi, fils de Madame Geneviève Lagarde aurait récemment reçu une offre d’embauche du Conseil Départemental. Madame Lagarde qui s’était posée en donneuse de leçons au cours de la campagne des élections départementales, semble avoir en cette matière une conception assez particulière des « valeurs » républicaines auxquelles elle avait prétendu adhérer.

 

Cette nomination pose en effet de nombreuses questions : Madame Lagarde a-t-elle usé de son influence pour pousser l’embauche de son fils ? Y avait-il plusieurs candidats à ce poste ? Comment l’évaluation des candidats a-t-elle été effectuée ? Les personnes en charge de ce recrutement étaient-elles indépendantes de Madame Lagarde ? En quoi Monsieur Rachi avait-il un meilleur profil que les autres candidats (s’il y en avait). Quelles procédures ont-elles été mises en place pour éviter tout conflit d’intérêt ? Quelle est la rémunération de Monsieur Rachi, qui l’a déterminée et quelles sont ses fonctions ? 

 

Autant de questions légitimes que nous avons posées au Président du Conseil Départemental dans un courrier envoyé ce jour. Nous ne pouvons que nous réjouir que Madame Lagarde n’ait pas été nommée Président du Conseil Départemental, mais nous regrettons aussi que le Président actuel ait laissé se compromettre l’image de l’institution qu’il préside dans un cas de favoritisme potentiel. Était-il au courant de cette embauche et si oui, l’aurait-il acceptée pour faire la paix avec Madame Lagarde qui préside le groupe socialiste légitimiste opposé au reste de la majorité qui soutient Monsieur Rigal ?

 

Sans justification adéquate, Madame Lagarde devra démissionner immédiatement. Alors que nos compatriotes font face à un chômage de masse, les petites affaires entre amis, les renvois d’ascenseur et distributions de postes aux amis et à la famille caractéristiques du système clientéliste qui mine notre département, doivent cesser. Le Front National, seule force d’opposition à avoir dénoncé ces pratiques, continuera sa lutte pour dénoncer toutes les pratiques scandaleuses d’une caste PS-PRG en place depuis trop longtemps qui utilise son pouvoir pour satisfaire ses intérêts particuliers et familiaux au détriment de l’intérêt des Lotois.

 

Emmanuel Crenne,

Conseiller Régional FN RBM




Dans la presse :

Écrire commentaire

Commentaires : 0