Louis Aliot : «Tendons la main à ceux qui veulent nous rejoindre !»

Louis Aliot Saint-Pierre-Lafeuille fn46 lot

Le Vice-Président du Front National et Député Européen Louis Aliot était dans le Lot vendredi dernier. Six mois après les élections régionales et un an avant les présidentielles et les législatives, il est revenu, pour la quatrième fois depuis en 18 mois, à la rencontre des patriotes lotois.

 

Avant de se rendre à Saint-Pierre-Lafeuille, Louis Aliot a tenu une conférence de presse dans les nouveaux locaux de la Fédération du Front National du Lot à Cahors.

 

Ce sont plus de 100 personnes qui se sont rendues à la réunion publique à Saint-Pierre-Lafeuille pour écouter et échanger avec l’élu FN. Un lieu symbolique que le Conseiller Régional et Responsable Départemental du Front National Emmanuel Crenne a décrit comme « le premier village lotois à avoir accueilli des migrants, sans l’accord préalable de la population ».

 


 

Alors que le match d’ouverture de l’Euro 2016 se déroulait le soir même, Louis Aliot l’a affirmé avec force : « Etre fier de la France, ce n’est pas seulement agiter un drapeau Bleu-Blanc-Rouge pendant un match de football !». Il a ensuite dressé le bilan catastrophique de la gauche au pouvoir : « Les Français n’en peuvent plus et ils ont raison ! Le gouvernement socialiste enchaîne les trahisons. »

 

 

Avant de repartir pour Perpignan, où il siège au Conseil Municipal, Louis Aliot a tenu à adresser un message d’ouverture aux militants du Front National, à l’égard des déçus du système UMPS : « Tendons la main à tous ceux qui veulent nous rejoindre. Le combat patriote s’adresse à tous ! ». Message entendu.

 



 

Bruno Lervoire,

Porte-parole du Front National du Lot

Bruno Lervoire




Dans la presse :

louis aliot lot
louis aliot lot front national vie quercynoise
louis aliot lot depeche du midi
vie quercynoise lot louis aliot front national
louis aliot lot front national petit journal

Pour nous suivre sur les réseaux :



bruno lervoire twitter


Actualités par thème :


Écrire commentaire

Commentaires : 0