Emmanuel Crenne n'était pas invité au Congrès des élus du Lot !

emmanuel crenne assemblée élus du lot
N’ayant pas reçu d’invitation à participer à l’assemblée générale de l’Association des maires et élus du Lot se tenant à Souillac aujourd’hui, je m’y suis tout de même rendu. Monsieur Vayssouze à qui j’en ai demandé la raison a prétendu qu’il y avait dû y avoir un problème de courrier. Cette « erreur » paraît bien opportune en empêchant l’élu régional du Front National élu dans le Lot que je suis de participer à ce congrès, alors même que le Front National a obtenu un score historiquement élevé aux dernières élections régionales avec 22.80% des suffrages. Mais il est vrai que la dégradation des services postaux dans nos campagnes, conséquence de la politique des majorités gouvernementales de gauche et de droite successives peut aussi l’expliquer. Je donnerai donc à Monsieur Vayssouze le bénéfice du doute pour cette fois, mais j’espère que l’an prochain lui et son équipe feront en sorte que cette « erreur » ne se reproduise pas.
En ce qui concerne la loi NOTRe, thème de l’assemblée de cette année, et les débats, nous sommes étonnés que la force d’opposition départementale que nous incarnons ne soit pas invitée à rejoindre les tables rondes et les débats : les élus de la majorité préfèrent sans doute un entre-soi autojustificateur pour couper court à tout débat démocratique alors même que cette nouvelle législation met en péril notre identité départementale et municipale en retirant la plupart des pouvoirs aux maires élus pourtant directement par le peuple souverain et en noyant les anciennes communes dans de grands ensembles intercommunaux qui n’ont aucun rapport avec la spécificité et l’identité des terroirs du Lot.
Je dénonce cette farce grotesque et cette confiscation de la démocratie par une caste au pouvoir dans notre département depuis plus de cent ans qui n’a que faire du bien être de nos concitoyens, et qui ne cherche qu’à se maintenir au mépris de la sanction électorale récente. Nous appelons donc Monsieur Vayssouze qui préside l’association des élus du Lot à accepter notre participation active lors de la prochaine assemblée au nom des fameuses « valeurs » républicaines qu’il prétend défendre, afin d’assurer une représentation équitable aux 18.900 électeurs lotois qui m’ont élu en votant pour la liste du Front National.

 

Emmanuel Crenne,

Conseiller Régional FN RBM




Dans la presse :

Écrire commentaire

Commentaires : 0