Lettre ouverte d'Emmanuel Crenne à Bernard Cazeneuve - Migrants

emmanuel crenne assemblée élus du lot
Monsieur le Ministre,
 
De qui avez-vous peur ? Il y a deux semaines nous avions appris l’arrivée à Cahors d’une trentaine de migrants dans le plus grand secret. Passant moi-même Mercredi 9 Novembre avenue Jean Jaurès vers 19h50, j’ai pu constater qu’un car venait d’en déposer quelques dizaines. Des dizaines supplémentaires ? Je remarque en outre qu’aucune réunion publique n’a été organisée par le Préfet du Lot contrairement à ce qui se passe dans d’autres départements.
 
Pourquoi cacher ainsi la vérité aux Lotois ? Combien ces clandestins sont-ils vraiment ? Où et comment sont-ils logés ? Quelles sont leurs nationalités ? Y a-t-il d’autres arrivées prévues et dans quelles villes ? Faut-il vraiment que la vérité soit si honteuse pour nous la cacher ainsi ? Pourquoi favoriser des clandestins alors que tant de nos concitoyens vivent dans la souffrance et dans la rue ?
 
Cette implantation forcée, sans concertation ni information est scandaleuse, irresponsable et contraire aux lois de la République. Violences,  incendies « coutumiers » du camp des migrants à leur départ, agressions multiples ont mis la ville de Calais en quasi état de guerre pendant plusieurs années et nécessité le déploiement de forces de police considérables. L’actualité récente a par ailleurs démontré que plusieurs terroristes sont arrivés en Europe dans le flux de migrants.
 
De quel droit mettez-vous ainsi la sécurité des Lotois en péril en propageant le problème jusque sur nos terres ? Comment proposez-vous de nous protéger contre le risque sécuritaire potentiel compte tenu de la réduction des moyens de police et de renseignement qui a eu lieu sous vos auspices dans notre département ?
 
Votre Préfet a-t-il pour instruction de ne pas organiser de réunions publiques dans lesquelles nos concitoyens risquent avec raison de conspuer votre gouvernement pour les avoir trahis ? La postérité se souviendra que vous avez collaboré à la mise en œuvre de cette politique scandaleuse et contraire aux intérêts fondamentaux de notre pays. L’avenir et les Lotois vous jugeront.
 
Je vous demande donc de vous expliquer publiquement soit directement, soit par l’intermédiaire du Préfet du Lot et de lui demander d’organiser rapidement une réunion publique sur ce sujet.
 

Vous en remerciant à l’avance, je vous prie, Monsieur le Ministre, d’agréer l’expression de ma respectueuse considération.

 

Emmanuel Crenne,

Conseiller Régional FN RBM




Dans la presse :

Écrire commentaire

Commentaires : 0