Lettre ouverte d'Emmanuel Crenne à M. Vayssouze - Migrants

emmanuel crenne assemblée élus du lot

Monsieur le Maire,

 

 

 

Suite à l’arrivée de migrants à Cahors, je m’étonne que vous n’ayez organisé aucune réunion publique d’information de la population des décisions que vous avez prises à ce sujet et des modalités de leur installation, ni même sollicité l’approbation de votre conseil municipal.

 

 

Il apparait que le Préfet a informé les maires concernés et demandé leur accord préalable. J’ai rencontré Madame le Préfet Lundi et je tire de cette conversation que l’organisation de ces réunions est de votre ressort.

 

 

Je suis étonné de votre absence de communication sur ce sujet important. Serait-ce un moyen détourné pour vous dégager de la responsabilité de cette décision ? Vous ne vous êtes pas opposé à la venue de migrants car vous approuvez la politique migratoire désastreuse du gouvernement socialiste que vous soutenez et appliquez maintenant servilement : voilà la vérité !

 

 

Avez-vous donc si peur des Cadurciens ? Pourquoi ce silence ? Pourquoi favoriser des clandestins alors que tant de vos administrés vivent dans la souffrance et dans la rue ? Pourquoi vous porter volontaire alors que Figeac avait déjà manifesté sa volonté d’en accueillir une trentaine soit la quasi-totalité du quota pour le Lot ?

 

 

Cette implantation forcée, sans concertation ni information est scandaleuse et irresponsable. Violences,  incendies « coutumiers » du camp des migrants à leur départ, agressions multiples ont mis la ville de Calais en quasi état de guerre pendant plusieurs années et nécessité le déploiement de forces de police considérables. Plusieurs terroristes sont arrivés en Europe dans le flux migratoire.

 

 

Pourquoi faire naître par votre manque de transparence au sein de la population de votre ville un tel sentiment d’insécurité donnant court à de multiples fantasmes et inquiétudes ? Comment proposez-vous de protéger votre ville contre le risque sécuritaire potentiel compte tenu de l’insuffisance des moyens de police à Cahors ? La police municipale qui est une police de proximité n’est pas adaptée pour gérer ce type de risques.

 

 

Des réunions publiques ont lieu dans pratiquement tous les départements de notre région. Je vous demande donc de faire en sorte que les habitants de la ville de Cahors soient traités à égalité avec ceux d’autres municipalités en France.

 

 

Vous remerciant de bien vouloir organiser cette réunion publique et de m’y inviter, je vous prie, Monsieur le Maire, d’agréer l’expression de ma respectueuse considération.

 

 

Emmanuel Crenne,

Conseiller Régional FN RBM




Écrire commentaire

Commentaires : 0