Malvy, Vayssouze et Labarthe - Hamon : le grand écart socialiste

grand écart socialiste lot mlavy labarthe vayssouze hamon valls

Pendant la campagne de la primaire de la gauche, Messieurs Malvy, Vayssouze et Labarthe avaient clairement pris fait et cause pour Manuel Valls. Pour eux c’était clair : l’ancien premier ministre était « le candidat le plus crédible ».

 

Tellement sûrs d’eux, et de leur candidat, ils n’avaient pas hésité à taper sur leur principal adversaire, Benoît Hamon, en critiquant son idée du revenu universel et sa participation à la fronde qui avait fait « beaucoup de mal à la gauche ».

 

Aujourd’hui, les trois élus signent un appel régional (avec la Présidente de Région Carole Delga, elle aussi, ex-soutien de M. Valls) pour se ranger derrière Benoît Hamon. Entre la gauche libérale-sécuritaire de Valls et la gauche radicale d’Hamon, le grand écart de ces élus socialiste force le respect.

 

A croire qu’ils sont prêts à tout pour garder leurs places …

 

 

Bruno Lervoire,

Porte-parole du Front National du Lot

Bruno Lervoire




Pour nous suivre sur les réseaux :




Actualités par thème :


Écrire commentaire

Commentaires : 0