Ciné-débat « Chez Nous » : propagande et manipulations

chez nous ciné-débat lot cahors front national

Le film de Lucas Belvaux, « Chez Nous », sera projeté ce soir au cinéma Le Quercy de Cahors. Objectivement assez médiocre et ayant rassemblé moins de 300 000 spectateurs (donc largement pas rentable), ce long-métrage est un coup raté du système pour tenter de freiner la progression du Front National et de Marine Le Pen.

 

Avec un budget de 5,5 millions d’euros, subventionné par le contribuable à hauteur de 20% mais aussi par Monsieur Bolloré et les fonds d’investissements américains via Canal+, 


ce sont donc les Français qui ont payé, sans le savoir, aux côtés des tenants du système financier, pour un film qui tente d’abimer l’image du Front National à quelques semaines des élections présidentielles. Il y a vraiment de quoi rire.

 

Quant à Mme Boumediene, venue pour animer le débat, on rappellera simplement qu’elle fait totalement partie de la caste au pouvoir, détachée des réalités, que le Front National souhaite mettre en retraite anticipée. En effet, cette femme qui se dit « de gauche » est notoirement célèbre pour avoir réclamé en 2011, auprès du Ministre de l’Education Nationale, l’inscription de son fils dans un internat sur « critères sociaux », alors même qu’elle percevait plus de 11 500 € d’indemnités en tant que sénatrice. On croit rêver …

 

Au-delà de ces faits, déjà accablants, une question reste en suspens : Pourquoi les organisateurs de la soirée n’ont-ils pas pris le soin d’inviter un représentant du Front National pour proposer un vrai débat aux spectateurs ? Ont-ils eu peur de la contradiction ?

 

Une chose est sûre, invités ou pas, nous serons présents ce soir !

 

 

Bruno Lervoire,

Porte-parole du Front National du Lot

Bruno Lervoire



Pour nous suivre sur les réseaux :




Actualités par thème :


Écrire commentaire

Commentaires : 0