Martin Malvy, une girouette en fin de carrière

Martin Malvy girouette fn46 bruno lervoire

Alors qu’il avait déclaré, en mars 2017, qu’il ne participerai à « aucun appel, aucun ralliement » dans le cadre des élections présidentielles, Martin Malvy avait pourtant appelé « sans hésitation » à voter pour Emmanuel Macron en mai 2017.

 

Le voici maintenant, dans les colonnes de La Vie Quercynoise, ardent défenseur du nouveau Président de la République, souhaitant même sa réussite pour éviter « l’alternative Mélenchon ou Le Pen ». Une bien étrange façon de refuser le ralliement …

 

Mais cette conversion n’est pas tellement étonnante car au-delà des apparences, Emmanuel Macron poursuit simplement l’œuvre de ses prédécesseurs (Sarkozy et Hollande) en appliquant les mêmes recettes d’austérité et de saignée du peuple Français.

 

En fait, Martin Malvy reste fidèle à lui-même : il défend son propre intérêt, celui de cette caste au pouvoir qui veut à tout prix garder ses privilèges et vivre de ses rentes. De gauche à droite ou de droite à gauche, ces élus perpétuels n’ont aucun scrupule à trahir leurs engagements et leurs électeurs, pourvu qu’ils puissent rester en place !

 

A 81 ans, celui qui vampirise le Grand Figeac ferait bien de commencer à penser à sa retraite.

 

 

 

Bruno Lervoire,

Porte-parole du Front National du Lot

Bruno Lervoire



Pour nous suivre sur les réseaux :




Actualités par thème :


Écrire commentaire

Commentaires : 0