Procès en diffamation contre Aurélien Pradié

Je me suis rendu aujourd’hui à la Cour d’Appel d’Agen où était entendu en appel le cas d‘Aurélien Pradié, pour les propos injurieux et diffamant qu’il avait tenu à mon égard dans un tract entre les deux tours des élections régionales de 2015. Pour rappel, le Tribunal de Cahors avait en première instance annulé la procédure, en se fondant sur un vice de procédure allégué, mais avait condamné Aurélien Pradié à payer tous ses frais, s’abstenant de juger l’affaire sur le fond.
Aujourd’hui, malgré la gravité des faits qui lui sont reprochés, Aurélien Pradié n’était ni présent ni représenté par un avocat. Aucun mot d’excuse. Rien. Ce comportement méprisant et irrespectueux vis à vis de la Justice est parfaitement inacceptable de la part d‘un élu qui se dit républicain et qui est maintenant député. Aurélien Pradié se moque t-il de la Justice, et se croit il au dessus des lois et de nos institutions ? Tout le laisse croire aujourd’hui.
Compte tenu de l‘absence non justifiée d‘Aurélien Pradié, la Cour d’Appel d’Agen a retenu l’affaire et a donc uniquement entendu la plaidoirie de mon avocat, Maître Patrice Charles. L‘Avocat Général a soutenu que le vice de procédure allégué en première instance n’était pas valable et que l’affaire devait être jugée au fond. Je suis donc confiant que la Cour d’Appel me donne raison et condamne Aurélien Pradié comme il le mérite. Le jugement sera connu le 21 Décembre 2017.

 

Emmanuel Crenne

Secrétaire départemental du FN46

Conseiller régional d'Occitanie




Pour nous suivre sur les réseaux :




Actualités par thème :


Écrire commentaire

Commentaires : 0