Gouvernement dans le Lot : beaucoup de bruit et d'argent pour rien !

J’avais écrit la semaine passée au Premier Ministre pour lui demander de m’inviter à  la Conférence Nationale des Territoires qui avait lieu aujourd’hui à Cahors. Cette lettre a eu visiblement son effet puisque j’ai pu m’y rendre aujourd’hui.
J’ai donc pu constater que la venue du gouvernement dans notre département dans un grand retentissement médiatique n’est pas à la hauteur des espérances de nos concitoyens qui souffrent de la récession économique et de la pauvreté.
 
Le Lot y a été décrit comme un „Territoire“. Les lotois seraient-ils donc des „indigènes“ au yeux de ces ministres citadins arrivés en avion et deconnectés de la réalité? Quel mépris ! Quelle méconnaissance du terrain !
 
Aucune solution concrète n’a été proposée contre le désengagement financier de l’état. Les élites parisiennes déplacées à grand frais à cette occasion nous ont à nouveau fait le coup des „schémas“ et des „plans“ pour gérer la pénurie que les gouvernements successifs ont organisé sciemment avec l’aide des grands élus de notre département. La solution est pourtant simple: il faut augmenter les crédits !
 
Au milieu de toutes ces gesticulations, nous avons même vu Mr Pradié, soi-disant dans l’opposition, se mélanger aux orateurs de la majorité ! Quelle trahison pour ses électeurs !
 
Et combien tout cela aura t-il coûté à la collectivité ? On ne nous le dit pas évidemment. Cette somme quelle qu’elle soit aurait pu être plus efficacement investie dans l’aide au département. Mais la lumière médiatique et les gesticulations hypocrites valent sans doute plus aux yeux du gouvernement que la détresse de nos concitoyens.
 

Bref beaucoup de bruit et d'argent pour rien.

 

Emmanuel Crenne

Secrétaire départemental du FN46

Conseiller régional d'Occitanie




Pour nous suivre sur les réseaux :




Actualités par thème :


Écrire commentaire

Commentaires : 0