Islamisme : danger à Souillac !

islamisme souillac lot mosquée crenne
Des informations extrêmement inquiétantes viennent de nous être communiquées concernant la présence dans la mosquée de Souillac d’individus suspects appartenant aux milieux islamistes. Nous avions déjà alerté l’opinion publique sur ce sujet il y a quelques semaines. Le Préfet du Lot avait alors démenti.
Compte tenu de ces éléments nouveaux, je vous informe que je viens d’écrire au Préfet pour lui demander une nouvelle fois de faire fermer cette mosquée, dans un souci de protection de la population de cette ville et de notre département, et ceci dans les plus brefs délais. J’ai aussi transmis les informations dont nous disposons au Procureur de la République.
Ces informations qui sont très précises, si elles sont avérées, sont particulièrement inquiétantes et posent la question de l’attentisme éventuel des services de l’Etat au plus haut niveau face à une situation extrêmement grave et malgré cela démentie par le Préfet par le passé.
Je demande par conséquent publiquement au Préfet du Lot de s‘expliquer sur le maintien de l’ouverture de cette mosquée à Souillac malgré l’évidence, et sur les propos rassurants qu’il a tenu publiquement à son sujet dans la presse par le passé. Il serait en effet tout à fait étonnant qu’il n’ait pas été informé de la situation réelle par les services de renseignement sous sa responsabilité et que le Front National soit mieux informé.
Le Front National a demandé depuis des mois au gouvernement la fermeture de plus d’une centaine de mosquées salafistes en France sans que les gouvernements successifs n’agissent. Visiblement, nous observons le même angélisme et le même attentisme dans le Lot, qui n’est cependant pas épargné par le radicalisme islamiste puisqu’il y a environ 140 fichés S et personnes surveillées dans notre département.
Il faut que cela cesse ! Je demande des actes !

 

Emmanuel Crenne

Secrétaire départemental du FN46

Conseiller régional d'Occitanie




Suite aux informations extrêmement inquiétantes qui nous avaient été communiquées concernant la présence dans la mosquée de Souillac d’individus suspects appartenant aux milieux islamistes, les équipes du Front National ont distribué ce samedi des tracts afin d’en informer la population de cette ville.
 
Au cours de cette action, deux de nos équipes ont été suivies par plusieurs individus. L’un d‘entre eux m‘a agressé verbalement et insulté à trois reprises ainsi qu’un de nos militants. Je tiens à vous informer que j’ai porté plainte contre l’individu en question.
 
Il est scandaleux que les droits d’expression politique de nos militants soient ainsi attaqués. La distribution de tracts sur la voie publique ou dans des boites aux lettres fait partie des droits à la liberté d’expression, fondamentale dans un régime démocratique.
 
Ces faits sont particulièrement inquiétants car ils mettent en évidence le climat délétère qui prévaut dans cette ville, dans laquelle certains individus que cette information semble gêner ont tenté d’interdire l’expression d’une liberté fondamentale. L’intimidation, l’insulte, la menace n’arrêteront pas le Front National dans son action politique. Nous continuerons donc notre action sur ce sujet et dans cette ville.

Pour nous suivre sur les réseaux :




Actualités par thème :


Écrire commentaire

Commentaires : 0