Mineur étranger délinquant en fuite : stop à l’immigration massive et au laxisme de la justice !

mineur étranger fuite cahors délinquance lervoire

Dans la nuit de vendredi à  samedi, un mineur étranger a agressé un vigile de discothèque avant de s'enfuir sans permis dans une voiture volée et d'entamer une course poursuite avec la police dans les rues du centre-ville de Cahors. Finalement arrêté à Pradines, l'individu s'est aussitôt échappé du centre où il avait été placé et court maintenant dans la nature. Il est à noter qu'un policier a malheureusement été blessé au cours de l'intervention.

 

Le Front National dénonce depuis des années le manque d’effectifs et de moyens de la police, le laxisme de la justice qui vient souvent anéantir le travail des forces de l’ordre mais aussi et surtout les dangers liés à l’immigration massive. Nous avions notamment alerté les Français il y a quelques mois sur le scandale de l’accueil des mineurs étrangers isolés qui coûte environ 1 milliard d’euros par an.

 

Ainsi, le fugitif de Cahors a sans doute bénéficié, comme tous les autres mineurs étrangers isolés, de l’équivalent de 50 000 € d’aides publiques au titre de l’aide sociale à l’enfance. Le contribuable cadurcien sera donc ravi d’apprendre que ses impôts ont servi à héberger et à nourrir cet individu, si respectueux des lois et valeurs de la République …

 

Mais nos irresponsables politiques, de gauche comme de droite, ne veulent rien entendre et continuent à laisser pourrir la situation. A force de laisser entrer n’importe qui sur le territoire, ils mettent les Français en danger et obligent les policiers à passer leurs nuits à surveiller et à traquer, parfois au péril de leur vie, des délinquants, connus et parfois multirécidivistes, qui agissent en toute impunité dans nos rues.

 

Pour assurer la sécurité des Français, le Front National demande donc une nouvelle fois le renforcement des effectifs et des moyens de la police, la fin du laxisme de la justice, la fin de l’impunité des délinquants et la fin de l’immigration massive par le retour des frontières nationales et la lutte en amont contre les filières de passeurs.

 

 

Bruno Lervoire,

Porte-parole du Front National du Lot

Bruno Lervoire



Pour nous suivre sur les réseaux :




Actualités par thème :


Écrire commentaire

Commentaires: 0