Stationnement payant à Cahors : stop au racket !

stationnement payant cahors lervoire bruno front national

Depuis le début de l’année, les Cadurciens découvrent un véritable racket organisé par le Maire dans les rues de leur ville. En effet, depuis le 1er janvier, la société privée QPARK est mandatée par la commune pour sévir et déclencher un déluge de contraventions sur les automobilistes. Et ça ne fait que commencer !


Alors que les places gratuites sont de moins en moins nombreuses en centre-ville et que de nombreux axes sont passés en stationnement payant (rue Victor Hugo, rue Emile Zola, rue Hautesserre, rue des Hortes, rue Brives, ...), la décision du Maire apparaît comme totalement déconnectée des réalités.


Pendant que les grandes surfaces se multiplient à la périphérie de la ville, en dehors de la boucle du Lot, les commerçants du centre-ville ont de plus en plus de mal à attirer leur clientèle et les boutiques disparaissent les unes après les autres.


Les recettes du stationnement payant n’ont pas vocation à renflouer le budget municipal plombé par les dépenses irraisonnées des socialistes. Le Front National soutient les habitants et les commerçants en demandant l’instauration des 30 premières minutes gratuites.

 

Bruno Lervoire,

Porte-parole du Front National du Lot

Bruno Lervoire



Notre tract :

stationnement cahors payant lervoire
stationnement cahors payant lervoire


stationnement cahors lervoire bruno


Dans la presse :


Pour nous suivre sur les réseaux :




Actualités par thème :


Écrire commentaire

Commentaires: 0