Le soi-disant trésorier de la mosquée de Souillac traduit en justice

Justice a été rendue au Front National.

 

Le Front National du Lot avait distribué Samedi 13 janvier 2018 des tracts dénonçant le laxisme de l’Etat face à la propagation de l’islamisme à Souillac. Nos militants et moi-même avaient été pris à partie par un individu à cette occasion, faits pour lesquels j‘avais immédiatement porté plainte. L’individu en question s’est présenté comme étant le trésorier de la moquée de Souillac.

 

Après nous avoir entendu, le procureur de la République a pris position et a déférré l’individu en question devant le tribunal correctionnel de Cahors pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique. C’est une position courageuse qu’il faut souligner compte tenu du contexte national où le Front National est la seule force politique à s’opposer sur le terrain à la propagation de l’islamisme. Devant l’évidence de l’agression, des insultes et des menaces, l’individu a été obligé de reconnaître les faits.

 

Je me félicite de ce premier résultat: l’audience aura lieu 7 Septembre 2018. Je vais rapidement en informer le maire de Souillac. Même si celui-ci a scandaleusement refusé de me recevoir pour que je l’informe du péril islamiste à Souillac, j’estime qu’il est nécessaire et républicain qu’il soit informé de ce qui se passe dans sa ville. Nous continuerons pour notre part à tracter dans le cadre des lois de la République et reviendront à Souillac prochainement pour dénoncer l’immobilisme du gouvernement dans la lutte contre l’islamisme.

 

Je réitére ma demande de fermeture de la mosquée de Souillac auprès du Préfet.

 


 

Emmanuel Crenne

Secrétaire départemental du FN46

Conseiller régional d'Occitanie




Pour nous suivre sur les réseaux :




Actualités par thème :


Écrire commentaire

Commentaires: 0